Résumé

« Ils se tenaient, terrés en silence au fond de la remise qui ­sentait le gasoil et le cambouis. Ils se serraient les uns contre les autres, partageant la peur, les yeux grands ouverts dans ­l’obscurité. Le vieux venait juste de passer avec sa longue tige de bambou. Il avait fouetté l’air, écorchant au passage quelques cuisses décharnées, frôlé des épaules hâves et éraflé des joues creuses. Il ne fallait pas pleurer. »
Ambiance glaçante sous le soleil algérien. Disparitions d’enfants, cadavres parmi les membres de la communauté chinoise installée à Oran… Il se passe des choses étranges dans les bidonvilles qui entourent la ville, sans parler du traitement inhumain réservé aux migrants et du système de plus en plus corrompu et étouffant. Le commissaire Fadil ne peut pas reculer, il le doit à ces enfants que le monde a choisi d’oublier. Mais sa sécurité et celle de ceux qu’il aime n’est bientôt plus assurée. Une enquête violente, portrait sans concession d’une société agonisante : Ahmed Tiab se révèle à la fois magistral et cruel.

« Adieu Oran, outre l’explication d’une situation algérienne un peu particulière, est de ces oeuvres qui parviennent à s’appliquer à toute la planète. La langue est belle, parsemée de poésie, de références et d’anecdotes nourrissant des personnages attachants dont on partage le drame et les doutes. » le blog Quatre sans Quatre

« Le récit porte : on y sent bien le poids des tensions sociales qui déchirent l’Algérie et menacent de tout faire éclater encore une fois. » par Le Devoir  

« Avec Adieu Oran, Ahmed Tiab signe un roman addic­tif à l’intrigue fine­ment cise­lée sur des sujets graves dans un contexte éco­no­mique, poli­tique et reli­gieux très compliqué. » le blog Le Littéraire.com

Informations techniques
Parution : 07/02/2019
Nombre de pages : 256
Dimensions : 143x220
Format : En tête
ISBN : 978-2-8159-3191-5
EAN : 9782815931915
Prix : 19,90€


Couverture à télécharger

L’Aube, une maison d’édition
engagée et passionnée.