Résumé

« Ce livre est rugueux, rapide et combatif. Rudy Ricciotti, fils de maçon italien passé par ­l’Algérie et échoué sur les côtes de Provence, est un homme à vif, attachant et brutal. C’est à cet architecte, ­virtuose du béton, que l’on doit – entre autres – le Mucem de Marseille, le Pavillon noir d’Aix-en-Provence, le stade Jean-Bouin de Paris, la Passerelle de Séoul ou la Salle de concert philharmonique de Potsdam… Bien que reconnu mondialement par son art, il ne quitte guère la baie de Cassis, entre Marseille et Toulon.
Débatteur infatigable, il aime surprendre et désarmer, esquiver, rebondir d’un sujet à un autre. Parlant avec amour de Malaparte, de Pasolini et d’Ulysse, il fustige les vegans, Cannes et son festi­val “bien-pensant”. Cette mer Méditerranée qui n’est pas pour lui un milieu amical le fascine et ­l’angoisse “dans sa surface et par sa profondeur”. Il en parle avec l’admiration de l’enfant et la passion de l’amant. Il en sait les dangers multiples : ceux de ses courants comme ceux de ses peuples, avec lesquels il ne se sent rien de commun, hors la recherche de l’ombre. Il en parle jusqu’à plus soif et en tire une inspiration digne de Dali. Un livre qui secoue. »
José Lenzini
Rudy Ricciotti
né en 1952 à Kouba (Algérie) est architecte.
Informations techniques
Parution : 07/03/2019
Nombre de pages : 128
Dimensions : 115x215
Format : En tête
ISBN : 978-2-8159-3213-4
EAN : 9782815932134
Prix : 12,90€


Couverture à télécharger

L’Aube, une maison d’édition
engagée et passionnée.