Résumé

« L’humour grinçant n’égratigne pas la tradition d’une série noire digne de la littérature comme on l’aime », écrivait Jean-Luc Doin dans Télérama lors de la parution de Minuit à Copenhague.
Ici, « tout commença par la sonnerie du téléphone, qui me réveilla.“Allô ?” Une entame pas vraiment géniale, ni particulièrement originale. Mais on raconte que c’est Edison lui-même qui l’a prononcée pour la première fois : à tout prendre, je suis donc les meilleures traces qui soient. »
Triste et seul, un journaliste noie sa mélancolie dans la musique, la fumette et le whisky. Mais un coup de téléphone mystérieux l’empêche soudain de tourner en rond : deux nuits d’amour, quelques balades à l’aube et six cadavres plus loin, le journaliste s’est fait pote avec le commissaire Ehlers – et ce un peu malgré eux ! Un polar très noir et terriblement efficace…

Informations techniques
Parution : 01/06/2013
Nombre de pages : 304
Dimensions : 143 x 220
Format : En tête
ISBN : 978-2-8159-0769-9
EAN : 9782815907699
Prix : 21 €

Trouver ce livre en librairie

Couverture à télécharger

Revue de presse

  • Revue de presse

L’Aube, une maison d’édition
engagée et passionnée.