Résumé

« Le meilleur ennemi de l’État, c’est la guerre. »

Cet ­essai propose une réflexion toujours aussi novatrice sur la guerre. Pour Pierre Clastres, elle est une façon de ­repous­ser la fusion politique, et donc d’empêcher la ­menace d’une délégation de pouvoir menant aux dérives ­intrinsèquement liées à la trop grande taille d’une ­société. La guerre et l’institution étatique, posées dans une relation d’exclusion, chacune impliquant la ­négation de l’autre, se conditionnent donc mutuellement.

« Un livre essentiel sur la violence. » Général Robert Bassac, Défense

« Pierre Clastres a une position marginale, à l’écart du grand débat anthropologique de l’époque entre structuralisme et marxisme. » Marc Abélès, Sciences humaines
Informations techniques
Parution : 05/05/2022
Nombre de pages : 88
Dimensions : 120 x 180
Format : Poche
ISBN : 978-2-8159-4969-9
EAN : 9782815949699
Prix : 9,90 €


Couverture à télécharger

L’Aube, une maison d’édition
engagée et passionnée.