Résumé

Ballade pour Georg Henig raconte une magnifique histoire d’amitié entre un vieux luthier tchèque, Georg Henig, et un enfant de ­Bulgarie, Victor. Au-delà des sentiments et de la trans­mission du savoir, c’est l’amour de l’Art qui est ici chanté, et nous ne sommes pas près d’oublier la chanson du bois dont sont faits buffet et violons… Un livre merveilleux et tendre, qui a obtenu dans son pays – où il est devenu un best-seller – le prix de la Meilleure Œuvre en prose.

« Dans un récit à la fois réaliste et magique – où la description d’un quartier pauvre de Sofia alterne avec les dialogues du vieux Georg et de ses Ombres, tous les morts de son entourage qui viennent lui rendre visite chaque soir –, Victor Paskov raconte l’ultime sursaut du maître qui décide de créer un violon extraordinaire, son ultime œuvre d’art, un violon pour Dieu. » Alain Salles, Le Monde 

 

« Cette Ballade est une petite merveille, un hymne à la musique en guise d’air de la liberté. C’est aussi un acte de combat, un livre politique dans le meilleur sens du mot […] Paskov sait brosser en quelques lignes des vignettes dignes de Woody Allen, extrêmement drôles et profondément mélancoliques. » Tzvetan Todorov, Le Nouvel Observateur

« Il y a beaucoup de tendresse dans ce roman à la fois charmant et poignant. Beaucoup de désenchantement aussi. Et une amitié très forte entre un enfant et un vieillard, amitié qui débouche sur une sorte d’héritage non matériel : le don de l’amour d’un métier. » Pierre Maury, Le livre du jour

« Ce roman poétique et musical plonge le lecteur au cœur de l’âme slave. La joie et la mélancolie trouvent leur résolution dans une harmonie délicate, tout comme l’humour dont use Paskov tout au long d’une promenade largement autobiographique. » Béatrice de Villaine, Le Quotidien de Paris

Informations techniques
Parution : 08/04/2021
Nombre de pages : 216
Dimensions : 120 x 180
Format : Poche
ISBN : 978-2-8159-4034-4
EAN : 9782815940344
Prix : 12 €


Couverture à télécharger

L’Aube, une maison d’édition
engagée et passionnée.