Résumé

Des vêtements que l’on porte aux chansons que l’on écoute, l’esthétique du second degré a envahi notre quotidien. L’ironie est présente à la télévision, dans les séries, dans la bouche des responsables politiques, dans celle des journalistes et des écrivains qui cultivent le « cool ».
Sur internet, l’ironie est devenue le paramètre par défaut de la plupart de nos interactions sociales, à grand renfort d’emojis et de mèmes qui dédoublent notre langage. En sondant les formes actuelles de l’ironie, cet essai interroge, au fond, notre ­rapport renouvelé à la sincérité. Comment ­l’ironie s’oppose-t-elle au besoin, ­réaffirmé aujourd’hui, d’« authenticité » ? Est-elle véritablement le signe d’une époque qui cherche à dévaluer sans cesse la vérité ?

« Alexandra Profizi cite évidemment le célèbre dramaturge dans son court ouvrage « Le temps de l’ironie », essai qui fait le point sur une disposition de l’esprit dominante à l’heure d’internet et des réseaux sociaux où sévit un second degré omniprésent, doublé d’un penchant pour la raillerie. », La tribune de Genève. 

Informations techniques
Parution : 10/11/2020
Nombre de pages : 200
Dimensions : 115 x 215
Format : En tête
ISBN : 978-2-8159-4059-7
EAN : 9782815940597
Prix : 17 €


Couverture à télécharger

L’Aube, une maison d’édition
engagée et passionnée.